Bienvenue dans le journal de bord de la construction d'une maison en paille dans les Deux-Sèvres, avec récupération des eaux de pluie et phytoépuration. Projet de boisement et apiculture.

dimanche 4 janvier 2015

Entre déco et decorum ...

Notre maison qui avait l'habitude d'être bleue se pare de plus en plus de rouge. Après le salon, voici la chambre des parents:
Rideaux tout neufs faits par les blanches mains d'Eliane que nous remercions bien fort et miroir trouvé dans une brocante:




J'avais offert le coffre à ma grand-mère qui me l'a offert à nouveau. Je lui ai trouvé une place de choix à la maison.
Nous avons choisi des rideaux occultants pour la séparation avec la salle de bain. Une bande de toile de jouy reprend le motif de l'armoire.
La toile de jouy est plus claire et reposante. Nous l'avons choisie pour masquer l'armoire.
Les embrases embrassent tendrement l'étoffe!
 
Quant aux deux fauteuils, ils nous ont été offerts par Stéphane et Laëtitia. Ils sont du plus bel effet dans cette chambre, n'est-ce-pas?
Un rideau magnifique pour notre armoire! C'est si romantique!! Je me rappelle il y a un an: les tréteaux, les sacs d'enduits et de chaux, les seaux et les truelles! Cela fait du bien de voir que les choses avancent.


samedi 3 janvier 2015

Bonne année ... éthique


Un appel à la vie! Merci de les soutenir. Chaque petit pas vers la souveraineté alimentaire est essentiel.
C'est mon voeu pour 2015 et pour l'avenir: donner de quoi vivre à la planète et à ses habitants, de toutes espèces, de tous poils, plumes ou écailles!

jeudi 16 octobre 2014

les travaux de l'été

Il est temps de vous donner des nouvelles car la pluie s'est installée, nous invitant à une tasse de thé au chaud, dans nos pénates.
L'été fut mouvementé et plein d'expériences riches et variées. Nous avons accueilli des jeunes rencontrés sur les sites Helpx et Workaway. La chambre du bas est maintenant quasi terminée ainsi que la terrasse de 34,5m²!
Le potager a aussi beaucoup donné et nous avons des conserves de fruits et légumes pour tout l'hiver.
Il reste des carottes, panais, pommes de terre et autres poireaux à cueillir, ainsi qu'une montagne de choux!
Je ne sais même plus que faire des fraisiers tellement ils ont donné!
Nous avons aussi beaucoup oeuvré au Jardin de Verrines pour lui permettre de mieux accueillir les visiteurs et potentiels nouveaux membres. Mais allez donc faire un tour sur le site et voyez par vous-mêmes!

Bref, voici un aperçu en images de notre petit chez nous:

JUIN:


je m'attaque aux angles avec du platre. On voit la fenêtre de vérité à gauche
préparation des murs: du platre pour boucher les trous et faire le lien dans les angles (éviter les fuites d'air) et pose du support pour les luminaires
premier enduit sur le terre-paille. Le mur fait 14cm d'épaisseur,
en séparation entre la chambre et la salle de bain 

JUILLET:

sur le premier enduit en limon de Loire, Gen et Valentin posent  à nouveau du masque de peintre pour ne pas abîmer les poutres du mur de soutien lors de la pose de l'enduit de finition

de l'enduit argilus, de l'eau et on touille. Cher mais facile!
le mur nord en crème





 Voilà c'est fini pour les murs de la chambre. Laissons sécher et allons faire un tour dehors, une terrasse nous attend!


 D'abord, on nettoie. Bon, l'outil est un peu rudimentaire. On a fini à la débroussailleuse et on a passé un bon coup de désherbeur thermique histoire de ne pas voir repousser de mauvaises herbes. Pendant ce temps-là, avec Gen et Fabien, nous avons passé un coup de produits sur les palettes qui servent de support à la terrasse. Les petites bêtes, on les aime bien mais ce bois est tendre et nous avions le produit... alors on l'a utilisé. 




 Il y a beaucoup de palettes? Juste 12 de 240x120 soit quatre en longueur et trois en largeur pour une terrasse qui rattrape la pente naturelle du terrain en 3,60 depuis l'entrée de la maison!


On a posé un géotextile sur la zone désherbée pour éviter la repousse et l'humidité. Puis on a posé les palettes pour noter les emplacements des plots. Reste à enfoncer les 20 plots. A quatre, ce ne fut pas chose si aisée surtout sous 35° mais on y est arrivés. Puis nous avons mis des traverses entre les plots histoire de faire reposer les palettes sur une base solide.
Le plus dur fut de se rendre compte de l'angle que prenait la terrasse et de bien la caler. Merci à Valentin et à Gérard pour leurs précieux conseils!





 Une fois les plots enfoncés, on reprend le niveau et on coupe à ras. Il a fallu couper jusqu'au métal pour la troisième rangée de plots (5 en tout).
A la disqueuse et à l'égoïne.  Heureusement, nous avons fait des poses piscine et Nuits Romanes.
Et puis, le FLIP!!! N'oublions pas non plus notre visite chez Céline et Nico, la balade en barque dans le marais et le festival de l'aborigène.
Il fallait au moins ça pour nous donner envie de continuer!!!

Allez, du nerf!

détournement de palette!

Valentin vérifie le niveau, deux pièces sont posées
 afin d'élargir la suface de repos des palettes
 sur le plot. Qoi, il y a un soucis?
Mais non, faut pas croire tout ce qu'on voit!




cachette idéale pour Tigris?

Vu en coupe: le géotextile, les plots, les renforts sur les côtés, le quadrillage de planches croisées et les palettes posées 

Pose à mi-parcours

terrasse quasi finie. C'est chouette, non? En septembre, nous avons mis de l'huile de lin pour la protéger.

 AOUT

 Août fut beaucoup moins productif sur les travaux, nous avons mis l'accent sur le jardin... et les conserves de courgettes, de blettes, de haricots, les compotes de rhubarbe, les glaces aux fruits et les confitures! Pas mal non plus mais je n'ai pas trop de photos. Les mains dans la gamelle, c'est moins facile de prendre des photos.

Néammnoins, nous avons trouvé le temps de poser un parquet et une armoire. En fait, nous avons redécoupé et redimensionné celle que nous avions pour l'ajuster et cacher  la porte coulissante derrière. Promis je fais des photos... dès qu'on a mis le rideau devant!!!
Nous dormons à présent dans notre chambre.
Des photos du jardin? Allez, les voilà:

ça c'est Cerise, Coco pour les intimes. C'est la terreur du poulailler!






  






en bordure du ruisseau






mercredi 11 juin 2014

une balade au jardin, début de printemps

phyto-épuarion, massif de rosiers. Ebauche de massif de graminées pour cacher le compost (+pampa et artichauts) 

N/O, vue sur le fnd du terrain. Cabanes à outils, croûtes et palettes

arrière de la maison, au Nord. Un massif à créer

Rocaille, allée entre le potager et le poulailler. Derrière ce dernier, la mare aux grenouilles

entrée du potager, en chantier


Les aromatiques et le champ des patates et topinambours, 15 jours après la plantation. BRF sur 10 cm en buttes après fauchage de la moutarde semée en octobre. 
Au fond, l'emplacement de la serre.
Un figuier a été planté au bord de la mare, joindre l'utile à l'agrable.



vue de l'entrée.

le potager au début des semis: carrées, buttes de BRF et fraisiers le long des bacs.


le verger, vu du sud: poirier, pommiers, cognassier, figuier, cerisier, abricotier, pêcher, grosiller, noyer tout seul au fond.